Les clefs pour investir sans faire d’erreur !

À plus ou moins longue échéance, l’investissement immobilier constitue un projet pérenne pour accroître son patrimoine et disposer d’une excellente rentabilité. Avant de pouvoir en retirer les bénéfices attendus, l’acquéreur se doit d’observer certaines règles. Comment bien s’y prendre pour investir sans faire d’erreur ?

Faire estimer son bien à sa juste valeur

Avant d’envisager l’achat et une éventuelle mise en location, l’estimation d’un bien immobilier permet de sécuriser son investissement. Elle détermine sa valeur intrinsèque, mais également son potentiel. Cette étape préliminaire prend en compte la situation géographique, l’état de l’habitat, sans oublier les services de proximité et la desserte des transports en commun. Chacun de ces facteurs influe sur la valeur initiale et son évolution au regard du marché immobilier local. Il est ainsi plus facile de définir son potentiel sur le long terme.

Se fixer des objectifs pour concrétiser son projet d’investissement

En parallèle d’une estimation immobilière, il est important de développer ses objectifs de manière réaliste. L’investissement a-t-il une portée personnelle en vue de léguer un patrimoine familial ? Quel rendement locatif peut-on escompter par rapport à la nature du bien ? De même, le porteur de projet doit préparer son budget, comprenant l’apport de base et les aides au financement disponibles. Par exemple, un plan d’épargne logement (ou PEL) ou une demande de prêt auprès de son établissement bancaire. Un objectif précis crédibilise les motivations de l’investisseur.

Bien gérer son budget

Pour un retour sur investissement rapide, le prix d’achat doit rester raisonnable, même pour un bien d’exception. Bien souvent, il est possible de négocier ou d’obtenir des déductions fiscales selon le profil de l’acheteur et la nature du bien, comme une exonération de la taxe foncière. À la somme envisagée, il faut également anticiper d’éventuelles dépenses annexes liées aux travaux d’entretien et de rénovation. Une bonne gestion financière s’échelonne sur le temps pour que l’investissement soit rentable.